TELEVISION  : Chaque dimanche à 16h15 sur France 2 :

St_phane_Bern_Secrets_d_Histoire_France2

- Thème du dimanche 20 avril 2008 :

" Quel est le mystère de la bête du Gévaudan ?  "

Philippe Charlier et Clémentine Portier-Kaltenbach qui apportent leurs points de vue de scientifique et de journaliste ainsi que la participation de l'historienne Isabelle Heullant-Donnat " Secrets d'histoire" met en lumière certains mystères non élucidés de l’histoire .

Présenté par Stéphane Bern, à partir d’extraits de films, de documentaires et de riches archives qui illustrent les propos tenus par les intervenants tant à travers les reportages qu’en plateau, grâce aussi à l’intervention de

=> Interviendront dans l'émission :

- Jean-Marc Moriceau, Prof. Université de Caen

- Elisabeth Claverie, Anthropologue Ed. Gallimard

"L'IMPOSSIBLE MARIAGE. Violence et parenté en Gévaudan, XVIIème-XVIIIème, XIXème siècles

Violence et parenté en Gévaudan"

- Bernard Soulier, Directeur de l'Association de la Bête du Gévaudan

- Jean Richard,Fondateur du Musée de la Bête du Gévaudan

- Guy Couzet

- Roger Oulion : "La Bête du Gévaudan"

- Michel Louis, Directeur du Musée Auneville

- Pierre Cadéac, dresseur d'animaux pour le cinéma

- Sylvain Macchi : responsable zoologique de la Bête du gévaudan

- Franz Jullien

- Alain Parbeau, connaisseur d'armes du XVIIIes

- Hervé Boyac, historien

- Avec la participation des chroniqueurs :

- Clémentine Portier-Kaltenbach, journaliste d’histoire et chroniqueuse
- Philippe Charlier, médecin légiste
- Isabelle Heullant-Donnat, Historienne

source : www.france2.fr


- Invités en plateau :

- Eric Mazel : du Groupe IAM, collectionneur de la Bête du Gévaudan

- Alain Pozzuoli

- David El Kenz, historien

- Wladi Mamane , psychiatre

Quelques ouvrages cités à la fin de l'émission :                                    

"Histoire du méchant loup" par Jean-Marc Moriceau

MoriceauLe changement de conception de la place de l'homme dans l'univers et le souci revendiqué de défendre la biodiversité ont revalorisé l'image du loup.
Avec son retour dans les Alpes, le renversement de perspective crée un fossé au sein de l'opinion publique et accroît les tensions entre les acteurs des espaces pastoraux et les gestionnaires de l'environnement. Dans ce débat souvent passionné, les attaques de loups qui, des siècles durant, l'ont classé parmi les prédateurs les plus nuisibles pour l'homme sont remises en cause. Comme l'agression connotée la plus négativement, celle du loup considéré comme " mangeur d'hommes ".
Pour circonscrire les enjeux d'une question si sensible, il importait d'y voir plus clair. De quels témoignages dispose-t-on et quelle en est la validité ? Comment distinguer les attaques d'animaux anthropophages des cas de rage ? Pour quelle évolution chronologique et quelle répartition géographique ? Comment identifier les agresseurs et quelle en fut leur perception culturelle ? Quelles techniques de prédation étaient-elles mises en œuvre ? Quel fut l'impact démographique et sociologique des attaques ? Quel risque effectif le loup fit-il peser sur l'homme ? Pour répondre à ces questions, l'ouvrage a mobilisé les témoignages et les travaux publiés sur plus de cinq siècles d'observation - de la guerre de Cent Ans à celle de 1914 - et rassemblé un corpus statistique de plus de 3000 actes de décès, de 1580 à 1830.
Aucune synthèse historique n'avait engagé jusqu'ici une enquête aussi large sur l'ensemble du territoire français. Le travail est loin d'être terminé : l'ouvrage convie à élargir la recherche et à envisager les autres aspects du rapport entre le loup et l'homme. Car finalement, au-delà de l'explication donnée à un fait qui ne va plus de soi, l'étude réalisée renseigne davantage sur l'organisation spatiale des activités humaines que sur l'évolution biologique de l'animal.
Le loup est un révélateur des choix de société.

  • "La bête du Gévaudan . Plaidoyer pour le loup" par Hervé Boyac Ed. Hervé Boyac

  • "Les morsures du loup-garou" par Alain Pozzuoli Ed. Belles lettres

source : www.decitre.fr