logo_manchots_france_2TELEVISION :

" Pourquoi les manchots n'ont-ils pas froid aux pieds ? "

du lundi au vendredi à 19h00 sur France 2


Principe de l'émission :

Les invités devront trouver la réponse à une série de questions posées par Stéphane Bern dont les réponses seront expliquées par Frédérick Gersal. Sur la base d'indices visuels (films, chansons, affiches et images de toutes sortes) les invités devront non seulement trouver les réponses, mais tout d'abord trouver les questions liées aux indices présentés.

invités : Amanda Lear, , Nelson Monfort, Charlotte Bouteloup et Didier Gustin

avec  Stéphane Bern & Frédérick Gersal

le Monsieur ès sciences (réponse à tout) de l'émission


Les questions du jour : 11 juillet 2007

1) " Pourquoi a-t-on la peau fripée en sortant du bain " ?

réponse :Nous avons 3 couches de peau : l'épiderme, le derme et l'hypoderme et au milieu, il y a la kératine qui va pomper l'eau à chaque fois. si on reste trop dans le bain , la kératine prend l'eau et finit par gonfler et la peau se déforme surtout aux mains et aux pieds l'endroit où il a le plus de kératine.

2) " Pourquoi l'aigle et l'abeille étaient-ils les emblèmes de Napoléon" ?

réponse : On a trouvé des abeilles dans la tombe de Childéric Ier (père de Clovis). Napoléon voulait se ratacher à cette descendance lointaine des rois Mérovingiens et Carolingiens pour la survivance. L'aigle était impérial, il représentait les forces impériales. En héraldisme on dit une aigle et non un aigle .

Quizz : les symboles

- le panda  : En Chine, il représente un symbole de paix et d'amitié. Il sera une des mascottes officielles des J.O. de 2008 .

- l'ours : en Allemagne, Berlin - En Suisse : Bern - En Russie il fut la mascotte des J.O. de Moscou en 1980 .

- le castor: au Canada, le Castor était choisi comme symbole du 1er timbre canadien en 1851.

3) " Pourquoi dit-on d'une personne maniérée qu'elle est "snob" ?

réponse :Cette expression vient d'Angleterre et de France. Elle signifie : " sans noblesse".

Pour l'Angleterre : Il fallait être noble pour pouvoir entrer dans les collèges britanniques. Lorsque les nobles furent moins riches, on a ouvert les collèges à la bourgeoisie riche. On écrivait en marge de leur inscription au collège les initiales : S.N.O.B qui signifiait "sans noblesse".

Pour la France : Dans certains banquets, on plaçait les gens côte à côte et les gens sans noblesse avaient un petit carton où on inscrivait les initiales S.N.O.B (sans noblesse) . Ils pouvaient manger à la table des grands, mais eux, n'étaient pas nobles.

4) Pourquoi l'homme de cirque américain Barnum proposa-t-il des milliers de dollars à Sarah Bernhardt " ?

réponse : Il voulait qu'elle lui vende sa jambe de bois. Mais il y a une version différente donnée par l'historienne Clémentine Portier -Kaltenbach la spécialiste en plateau.

Ce serait le directeur de l'Exposition panaméricaine de San Francisco qui aurait proposé cette somme à Sarah Bernhardt. Elle n'était pas choquée par cette proposition, car elle avait un certain goût pour le macabre : elle dormait les mains jointes dans un cercueil de bois de rose capitonné de satin blanc avec à ses pieds un cierge allumé et une couronne de fleurs séchées. morte environ 3000 fois  dans le rôle de la Dame aux Camélias et la mort la fascinait. Elle avait loué un appartement pour assister à l'execution de l'anarchiste Vaillant en 1894, parce qu'elle devait incarner  des rôles de femmes mourantes.

LE SPECIALISTE l'historienne : Clémentine Portier -Kaltenbach Cl_mentine_Portier_Kaltenbach

Questions de la spécialiste  :

a)  "Dans quelles circonstances Richelieu posa-t-il pour le peintre Bonhomé" ?

réponse : Il a posé plus de 200 ans après sa mort. Car à la Révolution tous les tobeaux sont ouverts  et des "Sans-Culottes" s'emparent de la tête de Richelieu et cette tête va devenir le trophée familial d'une famille de Bretagne  : on la bichonne, on lui fait des traitement anti-insectes, on lui brosse la barbe  ...  elle est transmise de père en fils et un certain député Armez, l'apporte à Paris  pour la montrer à ses collègues  de  l'Assemblée Nationale. En 1846, le peintre Bonhomé veut réaliser un portrait de Richelieu pour le Conseil d'Etat et Armez lui prête volontiers sa tête de Richelieu pour poser ...

b) " Qu'appelle -t-on le syndrôme Marie-Antoinette " ?

réponse : C'est un phénomène extrêmement rare : le blanchiment des cheveux du à un choc émotionnel. Il s'est produit pendant les 3-4 jours de l'épisode de Varennes.

Question essentielle : de Gonzague Grosbois

" Pourquoi les buffets gratuits ont-ils autant de succès " ?

réponse :

8) " Pourquoi dit-on que les carottes rendent aimable " ?

réponse : La carotte aide pour ne pas avoir mal au foie. On montre une carotte aux ânes devant leur bouche pour les faire avancer, ils deviennent alors volontaires et  souriants ... voilà pourquoi on dit que les carottes rendent aimable ...

9) " Pourquoi dit-on que les carottes sont cuites  " ? question subsidiaire de Frédérick Gersal

réponse : La carotte est facile à planter . C'est un légume d'accompagnement courant pour les pauvres. On la sert en accompagnement avec un morceau de viande. La viande est le symbole de l'animal mort et par extension de la mort. Donc, quand les carottes sont cuites et qu'elles sont servies avec de la viande en accompagnement , cela veut dire qu'on est en fin de carrière ou en fin de vie. La plus longue carotte mesure 32 cm !

10) " Pourquoi dit-on d'une très jolie fille qu'elle est " canon" ?

réponse : Cela vient des textes canoniques. Ce sont les canons de l'Eglise, c'est à dire les textes qui racontent l'histoire de Jésus et des ses apôtres. Ces textes ont étés définitivement décidés en 382 lors d'un cynode à Rome sous le Pape Damaz. Ils marquent la perfection et par déformation ce terme s'applique aujourd'hui aux très jolies femmes.

www.france2.fr

www.tele-loisirs.fr

en savoir plus :

Cl_mentine_Portier_KaltenbachHistoires d'os et autres illustres abattis. Morceaux choisis de l'Histoire de France par Clémentine Portier-Kaltenbach (Ed. Lattès)

Même morts nos grands hommes ne sont pas tranquilles ! A peine refroidis, leurs cheveux, leurs dents, le moindre de leurs os font l'objet d'un commerce insolite, d'une spéculation effrénée.
Clémentine Portier-Kaltenbach, en véritable détective, en historienne légiste, a mené une enquête passionnante sur le destin de ces reliques dont la possession suscite tant de convoitise. Quel chemin mystérieux le corps de Descartes a-t-il suivi avant de trouver la paix dans l'église Saint-Germain-des-Prés ? En quoi la barbiche de Richelieu prouve-t-elle l'authenticité de son crâne ? Qu'en est-il des vestiges des héros entrés par la grande porte du Panthéon - Mirabeau, Marat...
- et sortis en toute discrétion par la petite ? Qu'a-t-on découvert en ouvrant les cercueils de Voltaire et Rousseau ? Et Napoléon, y a t-il un mystère des Invalides ? Sans oublier les énigmes qui entourent la côte de Jeanne d'Arc, la jambe de Catherine de Médicis, les dents de Louis XIV, le cœur de Louis XVII... et surtout le fabuleux reliquaire de Vivant Denon dont le contenu défie l'imagination ! Ce sont ainsi des épisodes - des morceaux - de l'histoire de France, inconnus, saugrenus, surprenants qui surgissent du passé non pas comme des fantômes mais comme la preuve que les destins exceptionnels continuent à vivre dans notre présent.

source : www.decitre.fr